Résidents de la République

Poétique de l’habiter à la pension de famille Sainte-Blandine.

Ils ont traversé des épreuves qui les ont menés à la pension de famille, sur l’hypothèse d’une typicité des manières d’habiter. Mais qu’est-ce qui fait « chez soi » ? Qu’est-ce qui est typique : le rapport aux objets, à l’occupation, à l’espace, au temps, à la solitude ? Cela à vraiment à voir avec le sentiment de chez soi ? Quels sont les déterminants des spécificités, de l’habiter ?

L’être ne se donne pas à voir, peut-être s’écoute-t-il, écrivait Bachelard. Alors je suis partie écouter des hommes, des femmes, dans cette maison presque ordinaire où j’ai autrefois travaillé. J’ai essayé de prendre leur parole au sérieux et de respecter leur sensibilité. J’ai essayé de les laisser m’apprendre de moi et du monde, en me parlant d’eux.

J’espère que cette expérience est partageable ; elle est en tout cas téléchargeable ici :

residents-de-la-republique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *